UOH - Psychométrie et Statistique en L1 - Francis Galton (sir)
header_UOH header_UOHPSY
Accueil arrow Zoom sur... arrow Francis Galton (sir)
Francis Galton (sir) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 3
FaibleMeilleur 
Écrit par Éric Raufaste   

 Francis_Galton_1850s.jpg

Francis Galton (1822-1911)

Esprit plus que brillant qui a su s'appliquer à de multiples problèmes (c'est par exemple lui qui a découvert le caractère unique des empreintes digitales et l'usage qu'on pouvait donc en dériver en criminologie), Francis Galton était le cousin de Charles Darwin.

En 1879, Francis Galton a publié la première définition du terme « psychométrie » : « l'art d'imposer la mesure et le nombre sur les opérations de l'esprit, comme dans la pratique de déterminer les temps de réaction de différentes personnes » (voir plus bas le texte original).

Psychometry, it is hardly necessary to say, means the art of imposing measurement and number upon operations of the mind, as in the practice of determining the reaction-time of different persons. I propose in this memoir to give a new instance of psychometry, and a few of its results. They may not be of any very great novelty or importance, but they are at least definite, and admit of verification; therefore I trust it requires no apology for offering them to the readers of this journal, who will be prepared to agree in the view, that until the phenomena of any branch of knowledge have been subjected to measurement and number, it cannot assume the status and dignity of a science.

                                                                                 Francis Galton (1879), Brain, 2, pp.149-62.

Galton a réalisé de nombreux autres travaux intéressants. Il a ainsi découverte le phénomène dit de régression à la moyenne : les enfants de parents très grands tendent à être plus petits que leurs parents, tandis que les parents d'enfants très petits tendent à être plus grands que leur parents. Ce phénomène s'applique aussi à des variables psychologiques. Ainsi les parents à bas QI tendent à avoir des enfants à QI plus élevés, tandis que les parents à haut QI tendent à avoir des enfants de QI moins élevé. 

Plus important encore, Galton chercha à quantifier la régression à la moyenne, ce qui le mena à élaborer le premier « coefficient de corrélation » qui sera clairement formalisé plus tard par son disciple, Karl Pearson ! 

 

Le texte original de Galton est téléchargeable en pdf.

D'autres textes originaux de Francis Galton sont téléchargeables sur Galton.org

ou sur le site du Max-Planck Institute:

 

 

Dernière mise à jour : ( 24-01-2009 )
 
< Article précédent   Article suivant >

Citation

Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges, et les statistiques.
Mark Twain, Autobiographie
 

Sondage

© 2020 UOH - Psychométrie et Statistique en L1
Joomla! est un logiciel libre distribu sous licence GNU/GPL.