UOH - Psychométrie et Statistique en L1 - Échelles de mesure
header_UOH header_UOHPSY
Accueil arrow Zoom sur... arrow Échelles de mesure
Échelles de mesure Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 25
FaibleMeilleur 
Écrit par Stéphane Vautier   
Index de l'article
1. La représentation des relations empiriques entre objets
2. Échelle nominale et classification
3. Échelle ordinale et hiérarchisation
4. Échelle d'intervalle et distance entre deux scores
5. Échelle de ratio ou proportionnelle
 

 

   

 


5. Échelle de ratio ou proportionnelle

L'échelle de ratio, dite encore échelle proportionnelle, est fondée sur la possibilité de définir empiriquement des égalités de rapports ou de proportions. La mesure d'une grandeur est le nombre réel qui est égal au rapport de la grandeur sur la grandeur étalon. Les nombres permettant de compter des objets discrets sont définis sur une échelles de ratio.

Par exemple, supposons que lors d'une soirée télé-pizza, où des amis ont l'habitude de se partager par avance le contenu d'un sac de bonbons chocolatés de toutes sortes de couleurs, Brigitte reçoive 10 bonbons chocolatés, tandis que son ami Paul n'en obtienne que 5 ; supposons que Julie en ait reçu 12 tandis que son ami anglais Andrew doive se contenter de 6 bonbons. Peut-on affirmer que Brigitte a deux fois plus de bonbons que  Paul? (réponse : oui.)

Une telle affirmation n'a pas de sens si les scores sont au mieux échelonnés sur une échelle d'intervalle. Par exemple, supposons que lors d'une visite médicale, les températures mesurées à l'aide d'un thermomètre buccal se distribuent de la manière suivante :

  • Brigitte 37,2 °C,
  • Paul 37,0 °C,
  • Julie 37,1 °C,
  • Andrew 36,9 °C.

En soustrayant 37 à ces valeurs, on obtient une échelle d'intervalle, dont l'unité pourrait être appelée "degré prime" la distribution suivante :

  • Brigitte 0,2 °',
  • Paul 0,0 °',
  • Julie 0,1 °',
  • Andrew -0,1 °'.

En effet, les distances entre les "objets" sont bien respectées dans les deux échelles. Dans le contexte de ces mesures d'intervalle, affirmer que Julie a une température deux fois plus élevée que Brigitte n'a pas de sens. Une échelle permettant la comparaison de deux rapports ou proportions repose sur l'existence d'une origine absolue, l'absence de la grandeur mesurée.



Dernière mise à jour : ( 04-07-2011 )
 
< Article précédent   Article suivant >

Citation

Dans la rubrique "Poésie de copies d'examen"

... le test mental ne doit pas être vu, perçu par le sujet comme une réponse en soi. Ce doit être un moyen de rebondir.

Une étudiante de L3 
 

Sondage

© 2020 UOH - Psychométrie et Statistique en L1
Joomla! est un logiciel libre distribu sous licence GNU/GPL.